Carnet de barricades ; des écrivains dans la mêlée (1830-1871)

À propos

De 1830 à 1871, la France se cherche un destin et hésite : à deux dynasties royales antagonistes succède un triste empire fossoyeur de la République.
Nantis contre va-nu-pieds, la France comme scindée en forces antagonistes. D'où l'agitation quasi perpétuelle du faubourg.
L'écrivain ne peut très longtemps faire abstraction des tensions qui l'entourent. Le peuple gronde, l'armée hésite, le bourgeois penche pour la stabilité, parfois pour la République, la " canaille " des " partageux " plaide pour la Sociale.
Que faire ? Le coup de feu comme Dumas en 1830, compter les points comme Flaubert en 1848, de la résistance comme Hugo en 1851, la révolution comme Vallès en 1871 ou à l'inverse prier pour la répression comme Goncourt lors de la Commune ?
La barricade tient le quartier.
Le pouvoir vacille devant l'amoncellement hétéroclite autour duquel l'héroïsme tutoie la lâcheté. L'assaut est donné.
Que faire ? Au moins écrire cet univers de lumière et de furie, de gravats et de poussière, qui imposa la République, parfois dans la joie, trop souvent dans le sang.
Une anthologie de massacres et d'espoir : le méchant collier de la rue.



Rayons : Littérature générale > Littérature argumentative > Essai littéraire

  • EAN

    9782912789167

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Longueur

    22 cm

  • Largeur

    14.5 cm

  • Épaisseur

    2.3 cm

  • Poids

    360 g

  • Distributeur

    Cairn

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty