Innocence ; je me suis vue

Traduction PASCALE DROUET  - Langue d'origine : ANGLAIS

À propos

Deux pièces historiques, deux figures de femmes : une reine qui serait une représentation de Marie-Antoinette dans Innocence et une femme de la fin du Moyen-Age dans le me suis vue. Innocence : La Révolution gronde. La famille royale attend son jugement : La reine Caroline se retrouve seule avec son fils : la mère et l'enfant-philosophe affrontent, livrés l'un à l'autre, leur mort prochaine. Au procès, Caroline, accusée d'inceste va nier puis, sur ordre de son fils, avouera, bien qu'ils sachent tous deux que cette déclaration précipitera la sentence...
Barker s'empare d'un épisode historique célèbre pour en subvertir radicalement un détail. Je me suis vue : Dans l'Europe du XIIIe siècle, une suzeraine, Sleev, et ses servantes, sont à l'oeuvre sur une tapisserie. Mais Sleev n'est pas Pénélope attendant sagement le retour d'un Ulysse. Ne repoussant pas les avances de ses prétendants, elle les sollicite sans réserve ni pudeur. D'une intelligence vive et d'un caractère affirmé, sa déloyauté maritale lui est l'occasion de s'interroger sur sa condition.
Aussi, d'une représentation traditionnelle censée louer le valeureux guerrier, la tapisserie en vient à raconter la vie dissolue de Sleev et sa découverte hors mariage de l'extase sexuelle.



Rayons : Littérature générale > Théâtre

  • EAN

    9782842606701

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    176 Pages

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    15.1 cm

  • Épaisseur

    1.4 cm

  • Poids

    234 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty