Nicolas de Staël ; le vertige et la foi

À propos

Nicolas de Staël incarne comme nul autre la fracture entre le besoin de création et le tourment d'exister. Stéphane Lambert donne la parole à Nicolas de Staël lors d'une nuit d'intense bouillonnement intérieur, qui le vit revenir, au volant de sa voiture, de Paris à Antibes où il devait se suicider une semaine plus tard après avoir réalisé sa dernière oeuvre, Le Concert.
Puis face à ce même tableau, au musée Picasso d'Antibes, il revient sur la vie du peintre, sa fièvre visionnaire et sa solitude, qui donnent à l'oeuvre son vigoureux mystère et à l'artiste sa tragique fragilité.



Rayons : Arts et spectacles > Généralités sur l'art > Essais / Réflexions / Ecrits sur l'art

  • EAN

    9782363080844

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    192 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Épaisseur

    1.2 cm

  • Poids

    170 g

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Poche

Stéphane Lambert

Stéphane Lambert (né à Bruxelles en 1974) est licencié en langues et littératures romanes de l'Université de Bruxelles (ULB). Essayiste et poète, il a été éditeur littéraire, journaliste, réalisé plusieurs documentaires sonores pour la RTBF et a été primé à deux reprises par l'Académie royale de langue et de littérature française. En mai 2009, l'actrice Micheline Presle, avec laquelle il a publié un livre d'entretien (Di(s)gressions, Stock), a lu son texte L'Adieu au paysage consacré à Claude Monet dans la salle des Nymphéas de l'Orangerie puis au Grand Palais en 2010. En 2012, Dans le désordre de Claude Régy (Arles, Actes Sud), coécrit avec Stéphane Lambert, a obtenu le prix du Meilleur livre sur le théâtre décerné par le Syndicat de la critique théâtrale. Ila également publié à La Lettre volée : Le Jardin, le séisme. Dans les pas de François Muir (2013) et Art Poems (2017)

empty