La vérole et le remède du gaïac La vérole et le remède du gaïac
La vérole et le remède du gaïac La vérole et le remède du gaïac
 / 

La vérole et le remède du gaïac

Traduction BRIGITTE GAUVIN  - Langue d'origine : LATIN

À propos

Le De guaiaci medicina et morbo Gallico (La Vérole et le remède du gaïac) est un témoignage rédigé à la première personne. Suite à une cure de gaïac, un bois exotique nouvellement importé en Europe, Ulrich von Hutten (1488-1523) se croit guéri et témoigne de son expérience.
Humaniste à la personnalité hors-norme et fervent défenseur des langues anciennes, ennemi déclaré et acharné de la curie romaine, un des premiers chantres du sentiment national allemand, Hutten est un homme exalté, enclin à la colère et à la critique, prompt à faire lui-même le coup de poing, qui s'est brouillé successivement avec la plupart de ses amis. Sa courte vie a été marquée par d'incessants voyages et une implication dans les événements marquants de son temps ; mais elle fut aussi placée sous le signe de la maladie et de la souffrance. Le De Guaiaci medicina apparaît comme l'oeuvre d'un homme revenu de chez les morts et qui souhaite partager avec les autres le salut miraculeux dont il a bénéficié. C'est à la fois un ouvrage médical, un ouvrage moral et le récit d'une résurrection. Hutten décrit sa maladie et les traitements qu'il a subis, explique comment se soigner soi-même et quel mode de vie adopter pour obtenir la guérison et perpétrer la santé recouvrée, tout en critiquant l'incompétence des médecins et le goût de ses contemporains pour le luxe et les excès de table et de boisson. Ce petit traité occupe une place particulière dans l'oeuvre de l'auteur : c'est l'un de ses rares écrits qui ne soit pas une oeuvre polémique, satirique ou pamphlétaire, et qui, donc, n'est pas caractérisée par l'outrance verbale, le besoin de convaincre à tout prix ou de mettre l'adversaire hors de combat ; c'est, aussi, une oeuvre autobiographique profondément émouvante dans laquelle Hutten, tout en se livrant à une véritable autoscopie, fait part de son expérience dans le but d'aider d'autres malades.

Sommaire

Introduction.

La syphilis au début du XVIe siècle.

Ulrich von Hutten : Repères biographiques et bibliographiques.

Le De Guaiaci medicina et morbo Gallico : les circonstances de rédaction, les sources.

La structure.

L'oeuvre de Hutten : la valeur d'un exemplum.

Le caractère polémique et satirique de l'oeuvre.

Conclusion.

Choix d'édition et de traduction.

La vérole et le remède du gaïac/ De Guaiaci medicina et morbo gallico.

Notes.

La vérole et le remède du gaïac.

Bibliographie.

Biographies d'Ulrich von Hutten.

Oeuvres d'Ulrich von Hutten.

Éditions et traductions anciennes du De guaiaci medicina sive morbo Gallico utilisées dans cette édition.

Édition d'Eduard Böcking.

Éditions et traductions modernes du De guaiaci medicina sive morbo Gallico.

Traductions modernes d'autres oeuvres d'Ulrich von Hutten.

Oeuvres de l'Antiquité et du Moyen Âge.

Oeuvres de la Renaissance.

Études.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Moyen Age (de 476 à 1492)

  • EAN

    9782251346090

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    324 Pages

  • Longueur

    22.5 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    1.7 cm

  • Poids

    425 g

  • Distributeur

    Belles Lettres

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty