Penser le changement institutionnel

À propos

Cet ouvrage envisage le changement institutionnel comme une expérience ordinaire liée à des formes d'attestation qui appellent chacun à se positionner. Faire l'expérience du changement, c'est intégrer individuellement le phénomène observé dans une durée plutôt que l'observer de l'extérieur à partir de signes qui le manifesteraient. L'idée est de caractériser l'ontologie de l'objet "institution" dont on cherche à décrire l'évolution plutôt que de partir d'une prétendue universalité du concept d'évolution.
La première partie interroge les particularités des descriptions du changement associé à différents types d'objets institutionnels : dispositifs physiques, organismes biologiques ou formes sociales. La deuxième partie questionne ce qui donne "consistance" aux institutions, ces éléments d'identité qui justifient leur persistance dans le temps, à la base de toute description du changement. La troisième partie envisage le changement comme un acte de valuation, dont les termes dépendent du type d'ontologie que chacun prête à l'institution.
Il correspond à une transformation dans la valeur que chacun accorde à l'institution, pouvant correspondre à une exigence de véracité, d'échange équilibré, de retour à une unité passée ou de connectivité holistique.



Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Sociologie généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur la sociologie

  • EAN

    9782130594499

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    354 Pages

  • Longueur

    21.7 cm

  • Largeur

    15 cm

  • Épaisseur

    1.8 cm

  • Poids

    408 g

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty