Vie pratique & Loisirs

  • C'EST UNE ÉVIDENCE, mais cela va mieux en le disant : ce livre n'a en aucun cas pour but de faire l'apologie du cannabis. Il a seulement la modeste prétention de réunir en un même volume tout ce que cette plante réunit de faits culturels, historiques et sociaux. Des miscellanées cannabiques en somme. Puisse le lecteur y trouver de quoi étancher sa curiosité. Cette plante millénaire a en effet fasciné, et fascine encore, de François Rabelais à Bernard Kouchner, de nombreux amateurs. Ce livre n'a pas pour objet de présenter le cannabis et le chanvre sous un jour favorable. Il a seulement pour ambition de parler, de façon décomplexée, d'un sujet qui occupe souvent les conversations, qui suscite des débats, qui concerne de nombreux usagers, en un mot un sujet de société. Mais parce que nous sommes quelques-uns à aimer les beaux livres, il fallait que l'objet-livre soit à la hauteur du sujet ; c'est pour cette raison que nous avons pris le parti de faire un livre élégant, à la façon des manuels de civilité du siècle dernier, et nul ne saurait voir dans l'élégance le prosélytisme... En somme, il s'agit d'un livre sur le cannabis, comme il aurait pu s'agir d'un livre sur le vin, le LSD ou le sexe. C'est un livre tentant d'envisager cette plante sous toutes ses formes, sans parti pris, sans ambages, sans fioritures. Proposer une encyclopédie, avec ce qu'il faut de sérieux et de ludique. Cependant, avant d'entrer dans le vif du sujet, il est utile de rappeler que consommer, détenir, acheter, importer, produire et vendre du cannabis est interdit par la loi. Comme l'alcool, le cannabis est une substance qui agit sur l'état d'esprit, mais ne résout aucun problème. Le mieux est donc de s'abstenir ou, si vous êtes consommateur, de fumer avec modération. Né en 1979, Nicolas Millet partage sa vie entre l'enseignement de la littérature, la presse écrite et la radio.

    Sur commande
  • La Légende des cycles est une véritable déclaration d'amour à la pratique du vélo.
    A toutes les pratiques : depuis les paisibles sorties des randonneurs jusqu'aux exploits des champions. Voici donc des confidences de routes buissonnières, aussi bien que des chants enflammés dédiés aux héros bariolés qui enchantent nos étés à l'occasion du Tour de France. Jean-Noël Blanc offre, par dessus tout, le plaisir de faire partager les bonheurs du vélo.

    Sur commande
  • Ces carnets ont été tenus quotidiennement par un journaliste plongé au coeur même de la dernière Coupe du Monde du XXe siècle, dans le sillage de l'équipe de France.
    Pierre-Louis Basse possède à l'évidence ce précieux don d'admirer, mais aussi cette rage de dénoncer ce qui menace de trahir et dénaturer une passion d'enfance à laquelle on se doit de rester fidèle une vie durant.
    Ainsi a-t-il tenté de retenir ce qui n'aurait jamais dû quitter l'univers du football : le jeu, la poésie des lieux, les points de rupture des héros, un chagrin parfois inconsolable dans la défaite et, surtout, cette pure joie collective que la dictature du spectacle ne parviendra peut-être jamais à effacer totalement.
    Zidane marque, Ronaldo s'effondre, des hooligans cognent, mais le flâneur solitaire guette en marge les plus belles émotions à offrir aux lecteurs.
    Tout simplement " parce qu'il n'y a pas de littérature sans émotion. "

    Sur commande
  • Sur commande
  • Du rugby

    Eric Des Garets

    Le rugby comme une sensation ! Éric des Garets associe cet hommage au ballon ovale à sa passion pour la littérature, le cinéma hollywoodien ou la musique. Son rugby, celui qu'il a pratiqué comme joueur amateur et comme dirigeant, c'est celui des villages, des banlieues, des sous-préfectures. C'est aussi celui des « gueux » et des modestes, parfois des forts en gueule, mais toujours celui du coeur. Au-delà du parcours d'un demi d'ouverture, ce livre évoque des « figures du rugby » chères à l'auteur. Voici le chant d'une passion pour un sport qui nous accompagne au jour le jour.

    Sur commande
  • Sur commande
  • Prolongations

    Lorrain F-G.

    Ces contes philosophiques autour du ballon rond passent en revue le lexique du genre : l'expulsion, le hors-jeu, le corner, le mur, le penalty, l'amorti de la poitrine, la talonnade, le petit et le grand pont, le une-deux, la reprise de volée, la bicyclette, le tacle, le grigri, la consigne de l'entraîneur, la ola, etc., sans oublier le ballet des caméras.
    Décortiquant avec jubilation et fantaisie tout un univers, François-Guillaume Lorrain nous entraîne dans des arcanes insoupçonnés.
    Il propose de vertigineux points de vue, jongle avec les mots, dribble les conventions et perce la défense des métaphores.
    Il est ici question de justice et de loi violée, d'humiliation universelle, de tableau noir, de chorégraphie, du Procès de Kafka, de pervers polymorphes, d'art abstrait, d'ivresse des échappées, de Mozart désarticulé, de foire du cuir, de mannequins de bois, de talisman et de magie...
    Ceci pour nous prouver à quel point la terre est ronde et qu'il n'existe en définitive aucune limite à cet amour-passion pour le ballon, la craie et le gazon.

    Sur commande
empty