• Depuis 1954, France Musique est LA radio de référence sur la musique classique, jazz et contemporaine, proposant une offre éditoriale forte et de qualité, toujours axée sur le partage, l'émotion, la découverte et le plaisir de la musique.
    Dans cet ouvrage, dirigé par Lionel Esparza, vingt journalistes de la chaîne partagent pour la première fois leur sélection de 250 disques - et autant de solistes, d'orchestres ou d'ensembles - dans cette discothèque idéale qui ravira tous les amateurs de musique.
    Cinq grandes parties composent cet ouvrage : musique ancienne, musique baroque, musique classique, musique romantique et postromantique, XXe siècle (jazz, BO, chansons légères, musique du monde, musique contemporaine, standards).
    Préface de Frédéric Lodéon.

    « Vous allez la do ré ! »

  • Une immersion au coeur de la chanson française.
    Pour la première fois, un institut de sondage a défini et classé quelles sont les 1000 chansons francophones préférées des Français. Les sondés, un panel de 1000 Français représentatifs de la population, ont pu choisir parmi 3000 chansons quelles étaient leurs chansons francophones préférées. Les chansons proposées sont parues entre 1900 et 2017.Le livre entrecroise l'histoire de ces chansons, des éclairages sur des disques cultes, des interviews d'artistes (Akhenaton, Nicola Sirkis, Patricia Kaas, Patrick Bruel, Sylvie Vartan, Zazie, Serge Lama, Lara Fabian, Pierre Perret), et d'experts sur les figures majeures de la chanson française (Barbara, Edith Piaf, Johnny Hallyday, Mylène Farmer, Serge Gainsbourg, Stromaé, Charles Trenet, France Gall, Charles Aznavour...). Thomas Pawlowski, l'auteur de cet ouvrage, apporte également un éclairage sur des thèmes transversaux, comme les duos, les groupes cultes, les comédies musicales, ou encore les chansons de l'Eurovision.

  • Cet ouvrage est le premier essai iconologique consacré à un musicien français. À travers soixante-dix-huit caricatures, il offre une anthologie d'images classées et commentées au regard des connaissances mises à jour par la recherche scientifique.

  • L'Évangile selon Nick Cave resitue la dimension mystique et rock'n'roll de l'oeuvre de Nick Cave pour l'inscrire dans une tradition hétéroclite de figures et penseurs hallucinés tels que Léon Bloy, Simone Weil, Louis Massignon ou encore de divinités vaudoues à la Papa Legba...

    Des chansons des Bad Seeds aux textes littéraires de Nick Cave, de Elvis à Blixa Bargeld en passant par The Gun Club, des junkies berlinois à la fée Kylie Minogue, l'artiste polymorphe est passé au crible d'une analyse lumineuse et inédite. Une réflexion barrée, tout aussi littéraire que délicieusement érudite par un spécialiste de la légende vivante aux seize overdoses...

  • Dites-lui deux trois choses que j'ai oubliées d'elle, Que les rêves sont fragiles et l'amour infidèle, Dites-lui, dites-lui.

    Deux trois choses oubliées dans des aéroports, Ces avions qui partaient chaque nuit dans son corps.

    Dites-lui, dites-lui.

    « Repères affectifs de nos vies, les chansons nous rappellent nos chagrins comme nos exaltations de vivre, l'espoir et l'inespoir, elles sont nos compagnes intimes et fidèles, celles avec lesquelles on pleure encore en secret, longtemps, longtemps, longtemps après que leurs poètes ont disparu. Traces indélébiles, elles restent plantées au coeur de nos chairs et de nos cerveaux comme de farouches résistantes au temps qui passe. »

  • Des millions de personnes écoutent avec bonheur la « Marche nuptiale » de Mendelssohn ou l'ouverture de la Symphonie n° 5 de Beethoven ; d'autres aiment indirectement la musique classique à travers le cinéma, savourant, par exemple, l'intensité dramatique de la « chevauchée des Walkyries » dans Apocalypse Now. Mais pour autant, savez-vous que Bach composa plus de 200 cantates, la célèbre Messe en si mineur et bien d'autres pièces liturgiques ? Connaissez-vous la différence entre une sérénade et une symphonie ? ou encore, ce qu'est un oratorio ? Cet ouvrage de vulgarisation intelligente vous invite à commencer - ou à poursuivre - votre découverte de la musique classique.
    Plonger dans ce livre, c'est découvrir les grands compositeurs ainsi que les principaux courants qui ont fait l'histoire de la musique classique, du Moyen Âge à nos jours. Que vous soyez musicien, mélomane ou que vous souhaitiez simplement étoffer votre culture générale, ce livre vous dévoilera le formidable corpus musical qui nous émeut depuis plus de 500 ans.

  • La fabrique des chefs-d'oeuvre de la musique classique à travers plus de 100 pages de fac-similés. De Bach à Boulez, les partitions autographes conservées à la BnF offrent une occasion unique d'entrer en contact avec les originaux d'oeuvres inestimables. Du XVIIe au XIXe siècle, ce livre rassemble 34 compositeurs et alterne les manuscrits avec de magnifiques scènes d'écoute de la musique sous forme de tableaux, gravures, dessins. LE cadeau de cette fin d'année pour tous les amoureux de la musique classique.

    Sur commande
  • Souvenirs pop !

    Cathy Karsenty

    • Helium
    • 19 Septembre 2018

    Choc esthétique, anecdote fondatrice, gêne mémorable... les musiciens français ont confié à Cathy Karsenthy, qui de son trait léger les a reproduites, leurs rencontres inoubliables avec la musique. De Daho à Philippe Katerine, du duo Souchon-Voulzy à Juliette Armanet, Françoise Hardy, Benjamin Biolay, tous ont avoué cet instant clé, drôle ou sensible, qui aura peut-être décidé de leur destin d'artiste.

    Sur commande
  • Suis-je extérieur à l'opéra, un indésirable intrus ? Ma singularité queer déforme-t-elle les significations de ce monde majestueux ? Au centre de l'essai historique de Wayne Koestenbaum se déploie la voix de la folle lyrique, l'opera queen ; cet homosexuel fou d'opéra qui collectionne disques et coffrets, compile ses airs préférés, catalogue ses extases. Chez lui, l'adoration des divas provoque le vertige de l'identification : l'éblouissement, le renversement des rôles, la fuite et la lutte.

    Paru en 1993, ce livre constitue l'un des premiers et principaux jalons de l'association entre opéra et homosexualité. Il est représentatif de ce moment où, au coeur des années sida, un certain nombre d'intellectuels gays décidèrent de sortir du placard. Koestenbaum en recompose l'histoire à la manière d'une dissection anatomique et retrace ce qui se passe à l'intérieur - du corps, de l'écoute, des institutions et de l'imagination. Dans ces fragments se construit un présent politique où les « consciences restent inexorablement séparées » (Roland Barthes).

  • Enfant, Bill Graham a fui l'Europe pour échapper aux armées d'Hitler. Après avoir passé sa jeunesse dans les rues du Bronx, puis dans les salles de restaurant des grands hôtels, c'est à San Francisco qu'il ouvrira, à la veille du Summer of Love, le mythique Fillmore, où il fera connaître les icônes rock de toute une génération - Jefferson Airplane, le Grateful Dead, Janis Joplin, Cream et bien d'autres. Personnage complexe, adoré ou détesté, il est raconté ici par lui-même et par ceux qui l'ont connu ou côtoyé - Jerry Garcia, Keith Richards, Eric Clapton, Carlos Santana... - avec en toile de fond trois décennies de rock vécues au plus près de l'événement (les festivals de Monterey, Woodstock et Altamont, les tournées des Rolling Stones, le Live Aid...), jusqu'à sa tragique disparition en 1991.

    Sur commande
  • Une exploration du rap français attentive aux aspirations esthétiques et poétiques des artistes, de NTM à La Rumeur en passant par La Cliqua, IAM, Booba et Casey.

  • C'est à deux heures de route de L.A, entre Palm Desert et Joshua Tree, niché dans des canyons ou des communautés en ruine que naquit le stoner, à l'occasion des premières generator parties à la fin des 80's. Entre raves punk et jam sessions clandestines sous influences, elles allaient aboutir à la naissance de Kyuss, et bien plus tard à celle des Queens Of The Stone Age. Comme le grunge, cousin des contrées plus humides, le stoner n'a pas d'autre réelle signification qu'un argot des 70's signifiant un état de défonce - mais il évoque une scène qui embrasse à la fois les racines du metal plombé, Black Sabbath en tête, et des inclinations plus ouvertement psychédéliques. Outre les figures populaires, désormais patrimoine du classic rock, cette anthologie explore toute la richesse du stoner.

    Sur commande
  • Jeudi 25 avril 1974. Lisbonne. Les studios de Rádio Renascença. Programme "Limite". 00h 28mn 19sec... À cet instant précis, la chanson Grândola Vila Morena de José Afonso est diffusée. C'est le signal convenu, avec le mouvement clandestin des capitaines, pour lancer l'insurrection militaire contre le régime fasciste du Portugal. Ce livre conte ce coup de maître en musique et retrace l'histoire de la chanson et de son auteur.

    Quarante ans se sont écoulés et Grândola Vila Morena retrouve une seconde jeunesse. Au Portugal, et ailleurs en Europe, la chanson accompagne aujourd'hui les actions contre l'austérité sociale, devenant un hymne international d'union et d'espoir.

  • A partir de la fin des années 1960, une vague de groupes de rock émerge dans le sud des Etats-Unis. La renommée de certains, tels que The Allman Brothers Band, Lynyrd Skynryd ou ZZ Top, dépasse les frontières. Ces formations ont en commun un ancrage dans les musique du Deep South (blues, soul, country) et un esprit rebelle. L'auteur présente les principaux protagonistes de ce courant.

    Sur commande
  • Au cours des 60's et 70's, l'appropriation par des musiciens blancs des musiques jamaïcaines se révèle moins évidente que celle du blues, du R&B et de la soul. Mais les choses changent en 77 avec l'avènement de la scène punk en Angleterre qui voit rastas et punks, vivant dans les mêmes quartiers, tisser des liens de solidarité, incitant les Clash, les Ruts ou encore les Slits à enregistrer des morceaux de punky reggae. Si le reggae se dilue dans la pop dans les 80's, les divers courants de musique électronique dans les décennies suivantes témoignent d'une exploration qui a su se pérenniser dès ses prémices. De « Ob- La-Di, Ob-La-Da » des Beatles à « No One's There (Dub) » d'Anika en passant par « African Reggae » de Nina Hagen, Vincent Jégu propose un panorama éclectique en cent disques.

  • À la fin des années 60, dans la capitale du Kent, Soft Machine et Caravan jettent les bases d'une musique aussi singulière qu'inclassable, au confluent de la pop, du rock progressif, du jazz électrique et de l'avant-garde savante. L'école de Canterbury est née. Viendront bientôt s'y greffer une multitude d'autres groupes (Gong, Egg, Gilgamesh, Matching, Mole, National Health etc). Point de ralliement improbable de musiciens aux tempéraments et aspirations musicales parfois antagonistes, l'école de Canterbury se distinguera par une capacité rare à marier les contraires. Cet ouvrage, nourri d'un considérable travail de recherche et de nombreux entretiens, révèle les coulisses et examine le legs artistique d'une des aventures musicales les plus passionnantes et originales de son temps.

    Sur commande
  • Chantons !

    Thierry Bouzard

    On a oublié le plaisir de chanter. Ecouter des chansons est agréable, chanter l'est encore plus, démesurément plus ! Ce recueil veut redonner le goût de chanter seul ou à plusieurs. Pour cela, il fournit les partitions et les historiques des chansons, mais surtout, il est complété par 7 CD qui reprennent tous les titres, interprétés par le Choeur de la Joyeuse Garde, et publiés dans le même classement thématique. Des chansons traditionnelles, des chansons de marins, de scouts, de soldats, des cantiques et des chansons pour les enfants. Avec 153 titres, les grands répertoires populaires sont accessibles avec de jolis compositions traditionnelles faciles à chanter par tous.
    Avec l´histoire du chant, les paroles et la partition. Présentation de Thierry Bouzard, le spécialiste français de ce patrimoine.

    Sur commande
  • Björk : archives

    Collectif

    Exposition rétrospective retraçant la carrière de la chanteuse, musicienne et compositrice. Le catalogue prend la forme de cinq cahiers contenant chacun une partition de Björk, une biographie de l'artiste, deux essais sur la musique, un échange avec le philosophe Morton et un poème de l'ami de la chanteuse, Sjon.

  • « L'ombre de Richard Strauss éclipsa longtemps tout le reste et, lorsque nous eûmes découvert Don Quichotte et Till l'Espiègle, nous prîmes la décision de composer ensemble un poème symphonique sur Max et Moritz, les fameux garnements de l'humoriste Wilhelm Busch.
    Je me chargeai du thème de Max, en une mesure, mon frère Adolf de celui de Moritz, qui n'était pas plus long.
    [...] Notre idée me paraissait tellement remarquable que Richard Strauss l'avait forcément eue depuis longtemps et prévu un Max et Moritz après Don Quichotte et Till l'Espiègle.
    Adolf partageait mes craintes.
    Nous abandonnâmes donc notre partition pour écrire à M.
    Strauss, Kapellmeister de la Cour, à Berlin, afin qu'il veuille bien avoir l'amabilité de renoncer à composer, comme il l'avait sûrement envisagé, un poème symphonique consacré à Max et Moritz, puisque nous nous en chargions.
    Nous ne reçûmes jamais de réponse.
    Vingt ans plus tard, quand ses oeuvres furent créées à Dresde sous ma direction, Strauss écouta cette histoire avec amusement.
    »

    Sur commande
  • Les femmes sont majoritaires à apprendre la musique dans les écoles et les conservatoires, nombreuses parmi les musiciens amateurs et les enseignants. En revanche, les métiers de l'interprétation sont parmi les moins féminisés.
    Comment et depuis quand les femmes ont-elles conquis les métiers de la musique ? Et au prix de quelles difficultés ? Quelle place se font-elles aujourd'hui dans cet art du spectacle et des univers de scène pour certains très « masculins » ?
    Sociologue et musicienne, Hyacinthe Ravet souligne combien la définition de ce qui est « masculin » et « féminin » contribue à la construction des trajectoires en musique, à une répartition des rôles entre hommes et femmes mouvante mais où demeurent de forts enjeux symboliques et de pouvoir. Les femmes peuvent-elles être reconnues comme créatrices au même titre que les hommes ? En un récit d'enquête à la fois sérieux et haletant, mêlant investigations historiques, état des lieux chiffré et entretiens approfondis, l'auteur montre que la musique - omniprésente dans notre société - nous dit beaucoup de nos espoirs et de nos résistances à l'égard d'une « parité » en tout domaine et à tous les niveaux.

    Sur commande
  • Écouter les chansons d'un pays ou d'un peuple, c'est comme prendre son pouls, connaître ses respirations, ressentir ses espoirs et ses chagrins, ses cris de colère.

    Notre répertoire est riche de ces chansons, d'hier et d'aujourd'hui, qui dépeignent notre pays, nos régions, nos campagnes et nos villes. Que ce soit pour célébrer leur attachement à leurs racines, louer la beauté d'un paysage ou narrer leurs souvenirs d'enfance, nombreux sont les chanteurs qui racontent un peu de notre histoire.
    On retrouve ici les monstres sacrés et leurs contrées, comme Georges Brassens et Sète, Renaud et le Nord, Francis Cabrel et le Lot-et-Garonne, Jacques Brel et Vesoul, Claude Nougaro et Toulouse, Patricia Kaas et l'Est, Édith Piaf et Paris, mais également la nouvelle scène française, avec Christophe Maé, Nolwenn Leroy, Vianney ou Orelsan...
    Véritable tour d'horizon musical de la France, mêlant anecdotes, photos d'artistes et de lieux, ce livre nous fait voyager magnifiquement, jusqu'à la Corse et les Outre-mer, avec nos plus belles chansons.

    Sur commande
  • Après une longue période où la musique était considérée comme un pur jeu de formes, une attention renouvelée se manifeste aujourd'hui pour le contenu émotif et sémantique de la musique. Certes, les mélomanes y étaient toujours restés sensibles, mais le discours sur la musique s'en était tenu éloigné.
    Les temps changent et, dans cette perspective, il est nécessaire de revaloriser une réflexion sérieuse et approfondie sur cette dimension essentielle de la musique. Un musicologue américain, Leonard B. Meyer (1918-2007), avait ouvert sa carrière en 1956 avec le livre que voici. Il aura été un des plus grands musicologues du xxe siècle, mais aucun de ses livres n'a été publié en français, alors que l'ensemble de son oeuvre est aisément accessible dans les autres langues européennes.
    La publication d'Émotion et signification en musique entend donc à la fois contribuer à expliquer ce phénomène assez mystérieux qu'est le contenu émotionnel de la musique et faire connaître un penseur du xxe siècle dont l'importance et la profondeur peuvent se comparer à celle des plus grands théoriciens de la littérature et de l'histoire de l'art.

    Cet ouvrage, considéré comme l'un des premiers à établir des liens entre la musicologie et les sciences humaines, développe des idées capitales pour ce qui n'est pas encore dénommé, à cette époque, la psychologie cognitive de la musique. C'est à lui que l'on doit d'avoir fait pénétrer les idées de la célèbre théorie de la Gestalt dans le domaine de la réflexion sur la musique.

    Il démontre comment ce que nous ressentons à l'écoute d'une musique résulte d'une interaction entre ce que nous avons intégré des normes stylistiques dominant dans la musique de notre culture et les attentes que ce style crée au fur et à mesure que nous écoutons une oeuvre. Il examine également les processus par lesquels une oeuvre déclenche dans notre cerveau des images mentales, des connotations affectives et des états émotionnels.

    Émotion et signification en musique doit être considéré comme l'une des premières entreprises d'envergure qui a fait entrer le discours sur la musique dans le concert des sciences humaines. Il fournit également la base des ouvrages que l'auteur a ensuite publiés tout au long de sa carrière et qui portent sur la critique musicale, les problèmes de l'interprétation, le fonctionnement de la mélodie, l'histoire de la musique et le style.

    Sur commande
  • S'appuyant sur des définitions et des commentaires souvent issus des théoriciens de l'époque, un panorama extrêmement complet des genres, instrumentaux, chantés ou dansés, des techniques de composition et des instruments pratiqués au Moyen Âge, ainsi que des apports de la musicologie moderne.

    Sur commande
empty