Faits de société / Actualité

  • Long de plus de trois mille kilomètres, le Yukon traverse le Canada et l'Alaska avant de se jeter dans la mer de Béring. Chaque été, depuis la nuit des temps, les saumons royaux (ou chinooks) remontent ses eaux pour retourner pondre et mourir sur leur lieu de naissance. C'est l'un des derniers endroits sauvages de la planète.
    En entreprenant ce long et difficile voyage en canoë afin d'accompagner les saumons dans leur migration, Adam Weymouth souhaitait constater les effets du réchauffement climatique sur une nature presque vierge et coupée de tout. A terme, c'est l'existence même du saumon royal qui est menacée, mais aussi celle des communautés autochtones qui dépendent de lui, et dont l'auteur dresse un portrait inoubliable. S'interrogeant sur notre relation de plus en plus complexe avec le monde vivant, il nous offre le récit captivant d'une aventure extraordinaire, et nous invite à une immersion élégiaque au coeur des mystères de la vie.

  • "Beryl Markham, Adrienne Bolland, Hélène Boucher, Maryse Hilsz, Bessie Coleman, Maryse Bastié : six noms d'aviatrices exceptionnelles parmi une centaine qui, entre les deux guerres mondiales, occupèrent une place de premier plan dans ce que l'on appela plus tard "l'époque héroïque de l'aviation" - une époque correspondant, et ce n'est pas un hasard, aux années folles et aux premiers mouvements d'émancipation des femmes.

    Katell Faria nous livre ici les portraits saisissants de ces héroïnes des temps modernes, nous contant leurs exploits inouïs, leurs peines et leurs joies, mais aussi leurs amours et leur fin parfois tragique, les faisant exister à nouveau devant nous par la grâce de l'écriture." Patrice Franceschi

  • La montagne suisse a attiré un nombre impressionnant d'écrivains venus du monde entier. L'ouvrage se propose d'explorer les relations très riches entre le paysage et la littérature, à travers vingt randonnées en montagne dans toute la Suisse.
    À la fois guide de randonnées, anthologie de textes d'écrivains sur la montagne, et recueil d'éléments géomorphologiques sur le paysage, Lignes de crêtes est illustré par les photographies mystérieuses et envoûtantes d'Olga Cafiero, qui a mis ses pas dans ceux des auteurs.
    Selon Eugène Rambert, « les Alpes sont la poésie de notre pays ». Souvent considérée comme conformiste ou convenue, la littérature de montagne est ici réenchantée par la diversité des regards convoqués. Avec une dose d'humour et de distance enjouée, cet héritage ne demande qu'à être réinventé. Nombre d'écrivains contemporains retrouvent le chemin d'une relation avec l'univers alpin et les éléments qui lui confèrent un charme irrésistible et intemporel. Chaque itinéraire, enrichi d'éclairages géographiques par Jonathan Bussard, montre que la montagne demeure un espace propice au surgissement de la poésie.

    Sur commande
  • Qu'est-ce que ça veut dire exactement, voir du pays ? Y a-t-il une bonne façon de visiter la France ? La journaliste suisse Caroline Stevan a choisi le covoiturage pour prendre la température du territoire au fil des kilomètres, voir les paysages défiler et les langues se délier, comparer le dedans et le dehors... En deux voyages et quelques semaines de roadtrip, elle dresse un portrait de l'Hexagone et de ses habitants, et se questionne sur ce qui l'attache encore à ce pays dans lequel elle a passé toute son adolescence avant de revenir vivre sur les rives du lac Léman.
    Un parcours de 22 étapes et tout autant d'histoires qui plongent le lecteur au coeur la France d'aujourd'hui.
    />

    Sur commande
  • Ratés de l'exploration, de l'aventure aérienne, des missions scientifiques, de la montagne, de la mer... Partant du principe que s'il y a eu des exploits, il y a forcément eu des échecs, Bruno Léandri a fouillé les archives. Il raconte ces voyageurs qui brillèrent par leur malchance insolente, leur ratage insolite ou leur karma désastreux. Sur un ton amusé voire grinçant, il nous livre le portrait de ces aventuriers qui, pour une fois, ne nous feront pas rêver. Parce que les intrépides sont fatigants et que les situations cocasses n'arrivent pas qu'aux autres, ce livre vengera tous les casaniers !

  • Sarah Marquis s'est lancée dans un face-à-face avec la nature, sans réserves de nourriture ni traces d'humains à l'horizon. Juste des rivières infestées de crocodiles, des serpents, une végétation inextricable, la solitude, la faim, et surtout la soif. Elle a survécu grâce aux techniques ancestrales des aborigènes.
    Elle nous livre ici le récit d'une aventure inoubliable dans des décors à couper le souffle, mais aussi un voyage intérieur qui lui permet de nous faire entrevoir les ressources fabuleuses que chacun de nous possède au fond de lui. Oublier la peur pour mieux évaluer le danger, se relier à la Terre en la respectant et se fier à ses instincts... Tel est le beau message de cette femme hors du commun.
    />

  • Les explorateurs qui partaient à la conquête de terres sauvages, mettant leur vie en péril pour découvrir des territoires inviolés, semblent appartenir à une époque révolue. Au XXIe siècle, notre monde paraît avoir été inventorié de fond en comble et tout le savoir être à portée du moindre clic sur Internet. Est-ce pour autant la fin de l'exploration et de l'explorateur ?
    Non, car personne ne peut avec certitude déterminer ce que seront les réalités et les sociétés futures. Nous allons devoir changer et nous adapter. Il s'agit dorénavant de trouver comment nous allons, toutes et tous, devenir des explorateurs de notre planète en mutation. Comment nous allons éviter de reproduire les erreurs du passé pour ne pas conduire notre humanité à sa perte. Et comment nous allons appréhender le monde de demain pour mieux le construire.

  • Le 12 août 1819, l'Essex appareille avec vingt hommes à bord, en vue d'une chasse à la baleine dans le Pacifique. Après plusieurs mois de pêche, le navire, en plein océan, est attaqué par un cachalot géant. Le bâtiment sombre en quelques minutes et l'équipage se répartit sur trois canots. Leur odyssée va durer quatre-vingt-treize jours. Il y aura huit survivants.
    Owen Chase, commandant en second, publie ce livre à son retour. Un témoignage à couper le souffle sur les baleiniers, sur l'enfance de l'Amérique, mais aussi sur l'exil et la solitude, sur la capacité animale de l'homme à supporter, au nom de la survie, ce qui ne doit pas l'être.

    Le récit qui enfanta Moby Dick.

  • Fou d'alpinisme, Jon Krakauer nous offre ici le récit de douze aventures en montagne. Il nous entraîne ainsi dans l'ascension du sommet de l'Eiger, de cascades de glace mais aussi sur les parois d'un canyon du Colorado, nous livrant au passage sa vision personnelle - et quelque peu critique - de Chamonix, cette « capitale mondiale de l'alpinisme ».
    Nous le suivons avec un intérêt qui ne faiblit jamais de l'Alaska à l'Himalaya, des Rocheuses aux Alpes, comme si nous vivions les ascensions en direct à ses côtés. Krakauer a le don rare de restituer l'atmosphère d'un lieu, de nous rendre sensibles à ses spécificités tout en traçant sur le vif le portrait des hommes souvent fascinants qu'il rencontre chemin faisant.

  • Comment voyager dans le delta du Mékong sans être Duras ?
    Comment se faire des copines qui aiment Poutine ?
    Comment se débarrasser d'un Indien plus collant qu'un naan au fromage ?
    Comment camper dans le Connemara quand on a une cystite ?
    C'est à ces questions existentielles - que se pose toute voyageuse en solitaire - et à bien d'autres encore, que ce livre répond avec mordant et autodérision. Un guide hors des sentiers battus, riche en anecdotes croustillantes, qui sera utile aux petites, blondes et aventureuses, ainsi qu'à toutes les globetrotteuses et à ceux qui ne peuvent s'empêcher de dire : « Vous voyagez... toute seule !? »

    Sur commande
  • En 2014, Rémi décide de devenir le capitaine de sa vie. Il écrit une liste de rêves et part au bout du monde pour les réaliser. Il se lance de nombreux défis insolites et extraordinaires aux quatre coins de la planète : traverser l'Atlantique en voilier ; aller en Laponie en autostop, déguisé en Père Noël ; descendre la Seine en pédalo ; faire le tour du Sri Lanka en tuktuk ; rejoindre Bruxelles en Vélib ; défiler au carnaval de Rio de Janeiro ; rejoindre Moscou en autostop, déguisé en joueur de foot, pendant la Coupe du monde...

    Dans Mon tour du monde des défis insolites, Rémi raconte sans détour ses drôles d'aventures et livre une vraie quête spirituelle et un condensé d'émotions. On rit, on pleure, on frisonne avec lui.

    Avoir des rêves, c'est bien ; les réaliser, c'est mieux !

  • La Grande Traversée des Alpes est avant tout le récit d'un voyage à pied depuis le lac Léman jusqu'à Nice. Il offre, avec légèreté, le point de vue singulier d'un amoureux de la montagne et jeune médecin urgentiste. Dans une recherche de retranscription fidèle du parcours effectué et des impressions ressenties, le récit est construit au jour le jour. Trois semaines de promenade et de rencontres intimes avec le "monde des hauteurs" , celui qu'un berger du vallon des Ayes près de Briançon appelle "la France d'en haut" .
    Si les tracasseries et difficultés du randonneur sont souvent rapportées avec humour, elles ne détournent pas l'attention du lecteur de l'ambition principale du livre : proposer un regard à la fois poétique, philosophique et montagnard sur la traversée des Alpes.

    Sur commande
  • Juin 2010 : Mélusine décide de partir seule avec sa vieille moto 125 cm3 pour « aller le plus loin possible » en direction de l'est. On lui prédit qu'elle ne dépassera pas le périphérique parisien. Quatre mois plus tard, elle arrive pourtant à Vladivostok, où la mer du Japon l'arrête.
    À sa manière, elle a trouvé dans ce voyage initiatique hors du commun ce qu'elle était partie chercher : sa liberté. Mais elle revient avec de nombreuses questions sur cette notion de liberté, différemment vécue d'un pays à l'autre, plus particulièrement par les femmes.
    Alors elle décide de repartir, toujours sur sa moto, véritable vecteur de rencontres. Du Moyen-Orient à l'Asie centrale, de l'Asie du Sud à l'Afrique de l'Est, elle traverse des contrées que l'on connaît mal et dont on a parfois une image négative : Iran, Rwanda, Myanmar, Pakistan, Somaliland...
    Plus de cinquante pays, cent mille kilomètres, quinze films et des milliers de rencontres et interviews plus tard, elle raconte la genèse de sa quête.

  • Lorsque le père de Caroline Audibert découvre un loup dans une forêt du Mercantour au début des années 1990, l'animal appartient encore aux légendes. Rencontre marquante pour une enfant qui grandit en pleine montagne au coeur du parc national et côtoie les bergers de l'Alpe... Devenue adulte, elle a remonté la piste du loup parmi les derniers territoires sauvages de l'Hexagone.
    Minutieusement, elle démêle trente ans d'une histoire commune qui rapproche les hommes de cet animal qui se joue des frontières.
    Dans le contexte d'une érosion majeure de la biodiversité, cette enquête littéraire initie à une idée plus vaste de l'écologie, à une vision systémique des choses. Elle explore la question du vivre-semble entre les hommes et le monde sauvage dont le loup se révèle le symbole.

  • Que mange-t-on sur le toit du monde ?
    Comment bivouaquer au fond d'une crevasse ?
    L'altitude est-elle aphrodisiaque ?
    Comment rater un sommet à cause d'une paire de chaussettes ?
    Où rencontrer un yéti ?
    Quel est le plus beau moment qu'un alpiniste puisse vivre au cours d'une ascension ?
    La montagne a-t-elle un sexe ?
    À travers de courtes chroniques, souvent drôles, parfois émouvantes, Jean-Michel Asselin dépeint les coulisses de cette montagne qu'il aime, loin des clichés habituels de l'héroïsme et du drame.

  • Voyager sans se déplacer... Telle est l'ambition folle de cet antimanuel, ce guide pour nulle part et cependant partout. Comment retrouver, sans bouger, « l'état » du voyageur ? Cette énergie nomade qui habite tout sédentaire ?
    À travers leurs expériences, leurs histoires et leurs réflexions, quelques grands vagabonds, poètes, sociologues et artistes disent l'audace de se perdre, la lecture comme départ, l'imagination comme monture. Autour de soi-même ou des autres, le voyageur immobile sentira là souffler, sans quitter sa chambre, les vents de l'aventure...

    « L'Invention du voyage fait partie de ces ouvrages passionnants qu'on lit d'une traite. C'est un livre de voyage qui fait réfléchir et c'est un véritable plaisir de (re)découvrir l'expérience de toutes ces personnalités. » francenetinfos.com.

    Les voyages de :
    - Isabelle Autissier.
    - Olivier Bleys.
    - Christian Bobin.
    - Bruno Doucey.
    - Cédric Gras.
    - Bernard Hermann.
    - Blaise Hofmann.
    - Alexis Jenni.
    - Gilles Lapouge.
    - Marie-Edith Laval.
    - Gaële De La Brosse.
    - David Le Breton.
    - Bernard Ollivier.
    - Pierre Rabhi.
    - Paolo Rumiz.
    - Tristan Savin.
    - Sylvian Tesson.
    - Kenneth White.

  • Sous-préfecture ennuyeuse, vallée sinistrée, port industriel, ville de garnison, station thermale décrépite, banlieue lointaine... La France ne manque pas d'endroits où pour rien au monde on irait passer le week-end. Partant du principe qu'un clair de lune à Maubeuge vaut bien un coucher de soleil à Malibu, Vincent Noyoux en a choisi douze. Douze villes pas gâtées par la vie, peu flattées par les apparences, oubliées, voire méprisées de tous. Jetant ses préjugés aux orties, il est parti à la découverte de ces territoires méconnus. Tour à tour tendre et ironique, il nous livre ici le portrait d'une France boudée et incomprise.

    Mulhouse, Vesoul, Guéret, Cergy, Cholet, Vierzon, Saint-Nazaire, Verdun, la vallée de la Fensch, Châtelguyon, Draguignan et Maubeuge...
    /> Embarquez pour un tour de France des villes qui ne font pas rêver mais gagnent à être connues !

    Sur commande
  • Anselme Baud, alpiniste et pionnier du ski extrême, né à Morzine en 1948, a multiplié les exploits et les premières avec comme seule devise « Tout ce qui est blanc se descend ».
    Professeur à la légendaire ENSA, formant les guides en France, au Népal ou en Bolivie, il a skié sur des sommets mythiques et conduit ses clients à travers tous les continents. Il a la montagne dans la peau : son père, Jacques Baud, était l'un des initiateurs d'Avoriaz, et son beau-père, James Couttet, champion du monde de descente.
    Anselme Baud livre ici le récit de ses plus grandes aventures, ses plus belles rencontres, ses pires frayeurs... Une vie faite de passion et de dangers, puisque la montagne lui a pris un fils, beaucoup d'amis aussi. En dépit des épreuves ou des drames, l'envoûtement des sommets enneigés reste intact, comme au premier jour.
    Bienvenue aux pays des terres hautes.

  • Le 1er janvier 2003, à l'âge de 25 ans, son diplôme en poche, Ludovic Hubler se lance dans un « tour des hommes ». Il veut découvrir le monde avant de s'engager dans la vie professionnelle. Son aventure va durer cinq ans.
    170 000 kilomètres parcourus, 59 pays traversés et plus de 1 300 conducteurs pour réaliser un périple à la seule force de son pouce. Du « voilier-stop » pour traverser les océans, du « brise-glace-stop » pour se rendre en Antarctique, du « dromadaire-stop » en plein coeur du Sahara. Des rencontres aussi nombreuses que variées, notamment celle avec le Dalaï-Lama, mais aussi celles de milliers d'étudiants lors des nombreuses conférences données en cours de route.
    Un voyage d'une richesse incroyable, une aventure humaine extraordinaire sur laquelle souffle un vent de liberté qui fait rêver.

    Édition revue et corrigée par l'auteur.

  • Du dédale des canaux de Patagonie aux profondeurs de l'Amazonie péruvienne, l'exploratrice Jéromine Pasteur ne perd pas une seconde de l'intensité et de l'inattendu que lui offre chaque instant de ses voyages. Passionnée par la vie et le monde, elle trace un sillon entre mers et continents, portée par l'amour et la liberté, l'âme et le coeur déployés comme la voile au mât de son bateau.
    Et quand elle se pose sur les rives de sa vie pour reprendre son souffle, elle nous confie - avec cette douceur mutine de ceux qui aiment partager leurs aventures - la magie et le sérieux de ses découvertes.
    Mais déjà, elle est repartie !

    Sur commande
  • Le Vendée Globe est un événement sportif majeur en France. Plus qu'une simple compétition, c'est devenu un phénomène de société qui attire, tous les quatre ans, plus de deux millions de passionnés aux Sables-d'Olonne. En plus de la course réelle, ce sont pas moins de 450 000 apprentis navigateurs qui participent, en ligne, à la course virtuelle en solitaire, en famille ou entre collègues de bureau.
    A la veille de sa neuvième édition, en novembre 2020, Mon Vendée Globe remonte le temps depuis sa création en 1989, scrute les coulisses et les moments forts qui ont bâti sa légende, éclaire son histoire par de nombreuses anecdotes et s'interroge sur l'avenir de l'une des compétitions sportives les plus étonnantes de notre époque. Navigateur, marin-pêcheur, skipper, Denis Horeau a été le directeur de course de la première édition du Vendée Globe en 1989 et a repris ce poste de 2004 à 2016.
    Il a également dirigé plusieurs courses autour du monde, mais il se consacre désormais à la création de grands événements internationaux en faveur de l'environnement, qui mettent la créativité et l'intelligence humaines au service de solutions concrètes pour diminuer notre impact négatif sur la planète.

  • Janvier 1840. Après deux ans et demi de périple dans les mers du Sud, Jules Dumont d'Urville découvre la terre Adélie. Pour la première fois, des hommes foulent le sol de l'Antarctique, une des dernières terres encore inconnues de la planète, et apportent la preuve qu'il s'agit d'un continent.
    Janvier 2017. Le journaliste Michel Izard embarque sur le brise-glace L'Astrolabe, prend la même route, et arrive exactement au même endroit pour ravitailler la base française en Antarctique, la station Dumont-d'Urville, où se côtoient marins, boulangers, mécaniciens et chercheurs du bout du monde.
    Deux récits parallèles qui çà et là s'entrecroisent. L'exploit des voiliers de 1840, guidés par la seule intuition de leur capitaine, et le voyage présent du navire polaire qui, 177 ans plus tard, demeure une expédition à l'assaut de la banquise et d'un monde à part.

empty