Guides Randonnées

  • La collection 50 Plus Beaux change de charte ! Le guide : Les 50 plus beaux sentiers Chamina en Bourgogne, pour arpenter à pied les circuits de randonnée de cette région historique, façonnée par les ducs de Bourgogne. Situés sur l'axe Lyon-Paris, les quatres départements bourguignons (Nièvre, Yonne, Côted'Or, Saône-et-Loire) dont le point de convergence est le Parc naturel régional.

  • La collection « 30 Plus beaux » change de Charte ! Siège du chef-lieu de la vaste région Bourgogne-Franche-Comté, le département de la Côte-dOr doit son nom aux reliefs doux et à la couleur flamboyante des ses vignobles lautomne venu. Berceau de la Seine en sa moitié nord et traversé par la Saône au sud-est, la Côte-dOr accueille également une partie du Parc Naturel Régional du Morvan à lOuest....

  • L'indispensable carte de randonnée ! Ces cartes topographiques d'une très grande précision contiennent tous les détails existants sur le terrain : voies de communication jusqu'au moindre sentier, constructions jusqu'au hangar, bois, arbre isolé, rivière, source... Sans oublier la représentation du relief par des courbes de niveau. Sur les TOP25 les sentiers balisés et les informations touristiques sont signalés.

    Sur commande
  • Nature, culture, aventure, gastronomie, la Côte d'Or est multiple, riche d'un environnement privilégié, d'un patrimoine remarquable - récemment honoré par l'inscription des 1247 climats de Bourgogne au patrimoine mondial de l'Unesco -, d'un nombre infini de possibilités pour la pratique d'activités sportives en plein air et enfin d'une gastronomie s'appuyant sur les produits régionaux.

    Sur commande
  • L'auteur vous invite à parcourir le Haut-Doubs dans toute sa plénitude. Les vingt-huit balades sélectionnées vous conduiront des plateaux tabulaires à la Haute-Chaîne du Jura plissé en plongeant dans les vallées sauvages du Doubs et du Dessoubre. Un pays chargé d'histoire et d'anecdotes, qui a su conserver une authenticité dans son patrimoine. Un environnement riche et fragile qui peut se révéler exceptionnel. Des paysages à couper le souffle. Une frontière qui participe à l'identité franco-suisse de cette région de caractère.

    De châteaux en abbayes, il reste encore de beaux édifices connus ou méconnus. Après un brillant passé, certains ne sont plus que ruines ou simple motte féodale comme à Montjoie, Montmahoux, la Rivière-Drugeon. D'autres ont traversé les siècles et défient fièrement le temps. En témoigne, la forteresse de Joux perchée au-dessus de la Cluse-et-Mijoux.

    Si elles ont perdu un peu de leur renommée piscicole, les vallées du Doubs et du Dessoubre, voire du Lison, offrent toujours au randonneur le charme ineffable et romantique des escapades au fil de l'eau. L'élément aquatique se retrouve aussi en se promenant au bord des lacs Saint-Point, Remoray ou dans les gorges profondes de la vallée du Doubs. Mais le Haut-Doubs, c'est aussi de superbes zones humides et de non moins spectaculaires tourbières, îlots de paysages nordiques à découvrir dans la vallée du Drugeon et autour de quelques petits étangs qui ne laisseront personne indifférent.

    Impossible de randonner dans le Haut-Doubs sans partir à la conquête de ses alpages, de ses sommets qui donnent à voir ici le Jura des plateaux vallonnés et là toute la chaîne alpine dont on ne se lasse pas d'admirer, d'identifier les géants de neige éternelle dont le Mont-Blanc si lointain, si majestueux.

    Bonne balade !

    Sur commande
  • Exception granitique au coeur de la Bourgogne, la montagne morvandelle donne à voir au randonneur une nature préservée et des traditions authentiques. Au départ d'Auxerre, le GR 13 passe par une succession de coteaux calcaires couverts de vignes et de cerisiers d'où l'on découvre un splendide paysage : la vallée de l'Yonne. De Champs à Cravant, le sentier serpente dans les vignobles de Saint-Bris d'Irancy tout en offrant aux randonneurs de magnifiques points de vue. Il retrouve ensuite la vallée de la Cure, le rayonnement de Vézelay et sa basilique, chef- d'oeuvre de l'art roman.

    Sans être élevé, le Morvan n'en est pas moins déjà une moyenne montagne. Ses sommets, ses vallées aux flans parfois raides, ses escarpements raviront le marcheur sportif et lui offriront de nombreux points de vue sur les vignobles. L'eau suinte partout et de nombreux lacs aux eaux fraîches ponctuent l'itinéraire : lac de St-Agnan, lac des Settons, réservoir du Crescent. Mais le Morvan est surtout connu pour ses forêts. Sauvages et épaisses, elles ont toujours servi de refuges et furent sources de richesses pour les populations. Le flottage du bois vers la capitale y est pratiqué depuis le 16è siècle. A noter que les nombreuses boucles décrites, proposant de 2 à 10 jours de randonnée, vous permettront de découvrir la région à votre guise, suivant votre temps et vos envies.

empty