• Exhaustive et désopilante, cette histoire de la langue latine est aussi l'histoire de l'europe.
    C'est notre histoire. l'auteur nous y présente avec un enthousiasme communicatif une foule d'écrivains latins, souvent inattendus, depuis les plus drôles (comiques et satiristes) jusqu'aux plus sérieux (cicéron, newton, karl marx), en passant par le cocasse théâtre scolaire des humanistes et des jésuites. wilfried stroh soutient que c'est la " mort " du latin au temps de virgile qui lui a permis de devenir " immortel ".
    Il aime à citer à l'appui de sa thèse " élitiste et snob " marc-antoine muret, le professeur de montaigne :
    " on dit que la langue latine est morte depuis longtemps. moi, je pense au contraire que c'est justement maintenant qu'elle a sa pleine vitalité et qu'elle jouit d'une santé éclatante, depuis qu'elle n'est plus au pouvoir du peuple ordinaire. ".

    Sur commande
  • Ô verbe qui entraîne les coeurs et commande l'univers ! - Cicéron Si l'aventure de la rhétorique remonte aux calendes grecques, elle n'est pas prête de s'achever : de l'Antiquité à nos jours, des éloges tarabiscotés de Gorgias au récent « yes we can », ce livre nous raconte tout ce que l'art oratoire a accompli à sa grande époque, comment il a été conceptualisé pour pouvoir être enseigné et pourquoi la puissance du discours n'a jamais été plus évidente qu'aujourd'hui.

    Sur commande
empty