• Ce matin-là, elle a pris des vieux vêtements plus très propres, des ballerines à la semelle trouée, une veste informe. Elle s'est habillée discrètement et a enfoncé un bonnet sur sa tête, a pris un gobelet et sa pancarte et s'est assise seule contre un mur.

    Elle a commencé à mendier dans nos rues.

    Elle, c'est Fatiha Saidi. Dans ce livre, elle raconte ce que signifie l'invisibilité, la disparition aux yeux du monde, la chute à terre, dans tous les sens du terme.

    Au-delà d'une expérience hors norme qui l'a bouleversée et qu'elle relate avec respect pour celles et ceux qui hantent nos rues, Fatiha Saidi nous prend par la main, nous invite à poser un regard sur un monde que nous croisons sans le voir. Sans jugement de valeur et sans moralisme, son ouvrage nous bouscule et nous incite à la réflexion sur le phénomène de la grande pauvreté.

    Bouleversant et terriblement humain, ce récit est un coup dans le ventre. On y entend murmurer « s'il vous plaît, une petite pièce ».

    Sur commande
  • Echos de la mémoire sur les montagnes du Rif dresse le portrait de 9 femmes du Rif, originaires, pour la plupart, de la région d'Al Hoceima. Dans des témoignages profonds, elles se livrent, avec un luxe de détails sur une série de thématiques passant des rituels des cérémonies, par le quotidien familial et conjugal..., faisant ainsi connaître de larges pans de leur vie. L'image des femmes rurales imprimée dans nos représentations mentales est celle de femmes soumises, recluses, mariées de force à un conjoint à qui elles donneront des enfants et qu'elles se contenteront de servir.
    Or, leurs réalités sont plus complexes, plus nuancées et plus subtiles. Leur récit donnera à voir des femmes actives, parfois révoltées et rebelles, menant la gestion de la famille de main de maîtresse en tentant de sortir des rôles subalternes dans lesquels on tentait de les enfermer. Au delà du récit, Fatiha Saidi a questionné leur histoire pour décoder la nôtre. Elle a recueilli, avec respect et empathie, les bribes de la mémoire qui lui revenaient, comme en écho, des montagnes rifaines.
    En les compilant dans l'ouvrage Echos de la mémoire sur les montagnes du Rif, elle a répondu à l'exigence de l'écho d'être porté toujours plus haut, toujours plus loin.

    Sur commande
  • Des millions de jeunes filles continuent chaque année d'être liées à un homme contre leur gré au nom de la tradition, de la pauvreté ou d'une image figée du rôle de l'épouse.

    Pratique très ancienne, considérée aujourd'hui comme une atteinte aux droits de l'homme par les Nations unies, le mariage forcé est le mariage d'une personne contre sa volonté, le plus souvent avant l'âge de 18 ans. Il ne doit pas être confondu avec le mariage arrangé, pour lequel les familles proposent des partenaires aux futurs époux qui ont la possibilité de dire non.

    Environ 700 millions de femmes et 150 millions d'hommes mariés dans le monde l'ont été de force avant leur majorité, selon des estimations de l'ONU.

    L'auteur de ce livre, femme politique, a elle aussi, enfant, nourri de beaux rêves, comme des millions de filles de son âge. Imaginer faire de belles études, devenir avocate, vivre une vie amoureuse avec un homme qui partagerait sa vie, avoir des enfants.

    Mais non ! Tous ces rêves seront brisés par des traditions archaïques qu'elle désapprouve, au grand dam de ses parents. Ces derniers ne souhaitent qu'une chose : voir leur fille mariée. Elle a dû arrêter ses études pourtant brillantes et se marier avec l'homme de leur choix afin de ne pas faire jaser l'entourage et surtout de ne pas ternir l'honneur de la famille. Prise dans le piège de ce mariage forcé, épuisée par des manipulations familiales incessantes et culpabilisantes, elle va de guerre lasse s'y soumettre, rassurée par la promesse de retourner au lycée et de passer son bac. Mais bien évidemment, c'est un mensonge. Elle ne passera pas son bac.

    Au-delà d'un témoignage étayé à l'écriture brûlante, ce livre dresse un constat, celui de la persistance de ce modèle archaïque qui a quitté sa phase de violence physique pour entrer dans celui terrifiant et sournois de la manipulation mentale.

  • Le choix raisonnable des matériaux pour la conception de revêtements durs, est un défi pour les décennies avenirs. Bien que les approches empiriques sont très utilisées dans la fabrication des revêtements, les méthodes de modélisations telles que le calcul du premier principe, doivent être explorées et développées. Dans ce livre, nous présentons une nouvelle approche basée sur le datamining, pour la conception de nouveaux revêtements ultra durs et ceci en utilisant les propriétés élastiques, le module de compressibilité et le module du cisaillement des carbures et nitrures de métaux de transitions. L'analyse en composantes principales (ACP) et la régression aux moindres carrés partiels (PLS), des techniques d'informatique, ont été appliquées pour prédire de nouveaux revêtements multicouches ultra durs.

    Sur commande
empty