Régine Vandamme

  • Ma mère à boire Nouv.

    Chant d'amour sans concession d'une fille pour sa mère, ce roman retrace la vie d'une femme ordinaire et hors du commun, ses espoirs, ses déceptions, ses démons, ses fuites et ses abandons. Ce récit incantatoire et bouleversant nous invite avec dureté et tendresse à l'accompagner dans sa dérive, mais aussi dans ses retrouvailles inattendues avec la vie. Cette musique obsédante capture dès les premières phrases.

  • Reclus dans son appartement où il tente de survivre à la dérive de son existence, Hughes Worm, journaliste autrefois promis à un brillant avenir, sombre dans le désespoir, loin des siens, loin du monde, à l'âge de 44 ans. D'heure en heure tout au long d'une journée caniculaire, son histoire se dévoile, banale, bancale, l'histoire d'un homme aux prises avec un mal-être contre lequel il a renoncé à se battre. Seule sa mort est en marche. Feu est un roman obsédant qui fait éclater des vérités crues et cruelles. L'écriture est intense. Chaque phrase parle juste, cogne et fait mal. Écrit à la deuxième personne du singulier, le « tu » sans cesse renouvelé résonne comme un cri.

    /> On pense à Henri Calet qui écrivait : « Ne me secouez pas, je suis plein de larmes. »

    Sur commande
  • Ma voix basse

    Régine Vandamme

    En répondant aux questions les plus anodines de la vie de tous les jours, Régine Vandamme a écrit un texte ciselé comme un poème, libre comme un journal intime, passionnant comme un roman.
    Transcription systématique de la pensée d'une femme de 40 ans, Ma voix basse est un regard ironique, ludique, furieux et bienveillant sur nos vies qui débordent de tous les côtés. C'est le livre d'une voix intérieure, une voix basse qui n'en finit pas de souffler. Et tout le monde sait que souffler n'est pas jouer, mais vivre.

    Sur commande
  • Régine Vandamme revient aujourd'hui sur le personnage central de Ma mère à boire, au moment où il apparaît que la maladie n'accordera plus aucun sursis à cette femme ordinaire et hors du commun.
    Durant ces jours comptés, la narratrice égrène ses souvenirs et laisse s'élever la voix de ceux qui, avec elle, accompagnent la malade en exerçant leur métier: le médecin de famille, la pharmacienne du village, l'infirmier, la coiffeuse, l'ambulancier... L'auteur aborde ici le sujet délicat de la disparition prochaine d'un être cher et de son accompagnement jusqu'aux limites extrêmes de la vie. Au-delà de la gravité du propos, c'est encore une fois d'amour et de dignité qu'il s'agit.

    Sur commande
  • Le bureau des secrets professionnels est un recueil en 2 tomes de 200 histoires vécues au travail par des travailleurs, jeunes et moins jeunes, en quête de réalisation ou de sens, actifs, à la retraite, en burn-out, en transition.Des personnes, de tous horizons, donnent de la voix et confient pour la première fois des souvenirs, des histoires, des anecdotes, des rêves, des aspirations, des doutes, des défauts, des petites lâchetés, des solidarités exprimées sur les lieux de leur travail. Leurs histoires se passent en France, en Belgique, en Afrique, en Italie, en Hollande, dans des trains, des avions, des bureaux, des hôpitaux, des écoles, dehors. Toutes sont vraies mais se lisent comme des nouvelles de fiction parce qu´elles surprennent autant qu´elles font rire, pleurer ou réfléchir.

  • Le bureau des secrets professionnels est un recueil de 200 histoires vécues au travail par des personnes de tous horizons, jeunes et moins jeunes, en quête de réalisation ou de sens, actives, à la retraite, en burn-out, en transition...Elles confient pour la première fois des souvenirs, des histoires, des anecdotes, des rêves, des aspirations, des doutes, des défauts, des petites lâchetés, des solidarités exprimées sur leur lieu de leur travail.
    Cela se passe en France, en Belgique, en Afrique, en Italie, en Hollande, dans des trains, des avions, des bureaux, des hôpitaux, des écoles, dehors... Toutes sont vraies et se lisent comme des nouvelles de fiction parce qu'elles surprennent autant qu'elles font rire, pleurer ou réfléchir...

empty