Michel Genevieve

  • Cet ouvrage a reçu le Prix triennal Langue et Littérature Joseph Hanse 2011. Cet ouvrage est une plongée précise dans la rigueur du projet poétique d'un des écrivains les plus radicaux et les plus cohérents du XXe siècle, le surréaliste belge Paul Nougé (1895-1967). Il présente une analyse minutieuse de l'ancrage politique de ses choix et de sa trajectoire dans l'histoire du premier demi-siècle et le dégagement d'éléments que l'on peut considérer comme un passage de témoin aux situationnistes. Cherchant à mettre en lumière la façon dont Nougé conçoit son engagement révolutionnaire à travers l'écriture, l'auteure éclaire plus précisément la singularité du groupe surréaliste de Bruxelles, notamment par rapport aux proches de Breton. Un recours attentif aux hypotextes permet de démonter la logique d'intervention du poète bruxellois, et donne lieu à d'importantes découvertes sur sa pratique de l'écriture et de la réécriture, qui, à certains égards, préfigure le détournement des situationnistes. Au fil de cette analyse, menée de façon strictement chronologique, se dessinent presque naturellement plusieurs grandes phases dans une oeuvre qui, en dépit de son éclatement, était jusqu'ici considérée comme monolithique en raison de sa cohérence profonde. Un travail de fond au coeur d'une démarche foncièrement rétive aux récupérations dont le surréalisme fait l'objet. Un travail essentiel qui constitue un préalable à l'étude de textes proprement dite.

    Sur commande
  • Peu de livres font actuellement l'objet de débats aussi brûlants et contradictoires que le Coran. Ce livre, bien que datant de quatorze siècles, reste encore largement méconnu et d'un abord difficile, ce qui alimente de nombreuses idées reçues : « Muhammad est l'auteur du Coran », « On ne peut pas traduire le Coran », « On peut faire dire n'importe quoi au Coran », « Le paradis coranique est très sensuel », « Le Coran est la source unique de toute loi en islam », « Le Coran infériorise la femme », « Le Coran est intolérant »... Pour chaque idée reçue, les auteurs présentent tour à tour ce que dit la tradition islamique d'une part, et la dimension historique et littéraire d'autre part. L'occasion de s'apercevoir que, bien souvent, ce que l'on attribue au Coran relève en réalité de la Tradition (Sunna) ou de la Loi (charia) qui, en de nombreux cas, ont durci le texte originel.

    Sur commande
  • Maîtriser le droit des conditions de travail : temps de travail, santé au travail, protection des salariés...
    Le droit des conditions de travail constitue l'un des volets majeurs de la réglementation des relations de travail depuis son origine. C'est d'ailleurs parce qu'est apparue la nécessité d'encadrer la durée et l'organisation du travail, la rémunération des salariés, leur santé et leur sécurité, pour assurer leur protection contre une exploitation abusive de leur force de travail, qu'a été élaborée une législation du travail.

    La réglementation des conditions de travail s'est étendue, au-delà du temps de travail, de la santé au travail et de la fixation de la rémunération, à la protection de certaines catégories de salariés particulièrement vulnérables (la femme enceinte, le salarié devenu inapte, le travailleur handicapé), à l'exercice des pouvoirs patronaux et à celui des droits et libertés des salariés dans l'entreprise.

    Le droit des conditions de travail est, néanmoins, traité fort succinctement dans les manuels de droit du travail et bien peu d'ouvrages lui sont consacrés ou lui donnent une place importante ; cela alors même que les différents volets de ce droit regroupent des ensembles de normes très techniques et fort complexes à mettre en oeuvre en pratique.

    Cet ouvrage s'efforce de traiter de l'ensemble des questions pratiques liées aux divers domaines relevant de la réglementation des conditions de travail. Son approche, à la fois théorique et concrète, fait évidemment une large place, à côté du droit légiféré interne, au droit européen, à la jurisprudence des juridictions suprêmes nationales et européennes, aux positions de la doctrine, ainsi qu'aux accords collectifs les plus importants.

    Cet ouvrage arrive à point nommé pour inclure de nombreuses réformes importantes, notamment la loi du 8 août 2016 relative au travail, à la modernisation du dialogue social et à la sécurisation des parcours professionnels; et aux ordonnances du 22 septembre 2017, dites Macron, ainsi que leurs décrets d'application.

    Cet ouvrage a vocation à constituer, dans son domaine, l'outil de référence de l'ensemble des professionnels et des praticiens du droit des relations de travail : avocats, magistrats, conseils juridiques d'entreprise, directeurs des ressources humaines, représentants du personnel, syndicats, qui devraient y trouver la solution à de nombreuses questions qu'ils rencontrent dans la pratique, ainsi qu'aux enseignants chercheurs et étudiants en droit social.

    Cet ouvrage a été réalisé par quatre spécialistes de la matière. Geneviève Pignarre et Marc Véricel, professeurs agrégés de droit privé, responsables, depuis 2006, de la rubrique « conditions de travail » à la Revue de droit du travail et auteurs de plusieurs ouvrages et de nombreux articles sur les différents aspects du droit des conditions de travail ; Pierre Bailly et Michel Blatman, conseillers à la chambre sociale de la Cour de Cassation.

    Sur commande
  • Une méthode innovante et progressive pour apprendre l'anglais pas à pas : une enquête policière très amusante ; les points de grammaire essentiels ; des jeux, des chansons, des exercices ; des pages culture et révision ; tous les corrigés et les traductions.
    Un site Internet : www.hatierpasapas.com Les dialogues animés, tout le vocabulaire ; des chansons, des jeux ; des quiz de révision ; des informations pour les parents.

  • 2000 belgicismes pour mieux connaître la Belgique d'aujourd'hui, humer sa gastronomie, vibrer avec ses traditions et son histoire, s'immerger dans son quotidien.

    Pour tous les Belges qui parlent un français aux couleurs de la Wallonie et de Bruxelles. Et pour tous ceux qui pensent que les Belges parlent belge et que chacune de leurs phrases se termine par oufti ou une fois.

    Sur commande
  • Peu de livres font actuellement l'objet de débats aussi brûlants et contradictoires que le Coran. Ce livre, bien que datant de quatorze siècles, reste encore largement méconnu et d'un abord difficile, ce qui alimente de nombreuses idées reçues : « Muhamad est l'auteur du Coran », « On ne peut pas traduire le Coran », « On peut faire dire n'importe quoi au Coran », « Le paradis coranique est très sensuel », « Le Coran est la source unique de toute loi en islam », « Le Coran infériorise la femme », « Le Coran est intolérant »...
    La pluridisciplinarité des auteurs leur permet de présenter, pour chaque idée reçue, les positions de la tradition islamique d'une part, et la dimension historique et littéraire d'autre part. Et l'on s'aperçoit que, bien souvent, ce que l'on attribue au Coran relève en réalité de la tradition (Sunna) ou de la Loi (charia) qui, en de nombreux cas, ont durci le texte originel.

  • La semaine de Noël, la semaine préférée de Violette, est enfin arrivée. Il neige. La rue est blanche, tout illuminée. Violette regarde par la fenêtre. Les gens font des glissades et lancent des boules de neige. Violette ne pense qu'à Noël, aux guirlandes et au Père Noël. Peu à peu, une question prend toute la place dans sa tête. Une question qu'étrangement Violette semble être la seule à se poser : pourquoi ne parle-t-on jamais de la Mère Noël ?

    Sur commande
  • Pourquoi les personnes LGBT sont-elles plus à risque de subir des violences sexuelles ? Comment réagissent-elles à ces agressions ? Quels sont leurs besoins ? Et quelle aide leur est alors offerte ? À partir d'une recherche menée d'une part auprès de victimes relatant leurs expériences, en particulier quand elles ont cherché du soutien, et d'autre part auprès d'organismes d'aide aux victimes, les auteurs font le constant suivant : le sexe, le genre et l'orientation sexuelle des gens font parfois en sorte qu'ils ne reçoivent pas l'attention ou les services requis. Sont par conséquent proposées des solutions imaginatives, tablant sur une collaboration accrue entre organismes LGBT et organismes d'aide aux victimes.

    Sur commande
  • Le théâtre des marionnettes est l'endroit que violette préfère.
    Elle connaît tous les spectacles par coeur. mais aujourd'hui, la jeune fille qui la garde refuse de l'y emmener. en plus, elle lui a tiré les cheveux. alors violette part toute seule vers le fond du parc. au bout d'un moment, elle entend les sifflets des gardiens annoncer la fermeture des grilles. elle se cache dans un buisson. il fait nuit, maintenant. il faut essayer de ne pas avoir peur. et il faut trouver le théâtre des marionnettes.
    Un livre pour les enfants qui aiment déjà lire tout seuls.

    Sur commande
  • André hunebelle est bien connu des collectionneurs marchands d'antiquité qui reconnaissent le talent de cet artiste, malgré l'absence de repère puisqu'à ce jour aucune étude n'avait été faite sur son oeuvre.
    Nous avons reproduit dans cet ouvrage une grande partie de la production verrière d'andré hunebelle et nous avons tenté de répertorier les pièces existantes de façon quasi exhaustive en ce qui concerne les vases. l'auteur indique également la rareté des pièces pour guider le lecteur dans ses choix. cet ouvrage est incontestablement un ouvrage de référence pour les collectionneurs de verrerie de la première moitié du xxe siècle.

  • Actes du colloque organisé par la Fondation Paul-Henri Spaak et l'Institut historique belge de Rome/Belgisch Historisch Instituut te Rome, en collaboration avec le Groupe d'études d'histoire de l'Europe contemporaine les 10 et 11 mai 2007 à l'Academia Belgica à Rome.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage rassemble les contributions d'un colloque organisé par le Groupe d'études pluridisciplinaires d'histoire de la psychologie (GEPHP), à l'initiative de Geneviève Vermès, autour du thème « Psychologie des peuples, psychologie des foules, psychologie collective, psychologie ethnique et leurs dérives ». À la fin du XIXe siècle, sous l'influence du darwinisme social, le problème de l'hérédité s'impose aux médecins, criminologues, psychologues et anthropologues qui s'attachent alors à déceler les processus assurant la transmission des caractères psychiques et à mettre en lumière la relation entre les phénomènes psychologiques identifiés au niveau individuel et les traits qui, à leurs yeux, caractérisent les ensembles collectifs. La psychologie des peuples prolonge ainsi la psychologie individuelle, qui affiche au même moment ses prétentions scientifiques en se définissant comme psychologie expérimentale ou positive. Cette psychologie des peuples est à la croisée d'une histoire de la psychologie et d'une histoire politique puisque son projet s'élabore alors que les masses s'imposent sur la scène de l'histoire et que les élites politiques et intellectuelles s'efforcent de contenir leur énergie dans un cadre nationaliste.

  • Premier panorama des littératures de langue anglaise depuis 1945, cet ouvrage s'attache successivement à l'étude du domaine britannique, de la littérature américaine et de la production littéraire dans les pays du Commonwealth (Canada, Australie, Nouvelle-Zélande, Afrique, Inde, Antilles). Dans chaque cas, les auteurs dégagent avec précision l'évolution des principaux genres : roman, poésie, théâtre. Ils mettent en relief les traits caractéristiques des grandes variantes nationales et régionales de la littérature anglophone.

  • Le xviiie siècle constitue un moment charnière dans l'histoire du roman français. Des mémoires fictifs au récit sentimental, en passant par le roman épistolaire, le genre se diversifie en affirmant de plus en plus son ancrage dans l'expérience des lecteurs[2]. Libérés des alibis épiques ou historiques qui freinaient encore leurs devanciers baroques et classiques, les romanciers procèdent à une exploration systématique des possibles formels ou thématiques de la fiction romanesque. L'expansion du lectorat et l'émergence de nouvelles médiations éditoriales (publications sérielles, collections) donnent lieu à ce que certains historiens ont identifié à une révolution de la lecture du roman, dont témoigne entre autres le célèbre Éloge de Richardson de Diderot[3] : inspirés par la Clarissa de Richardson ou La nouvelle Héloïse de Rousseau, les lecteurs de l'époque revendiquent une lecture que dominent la sensibilité et la subjectivité[4]. Ce double mouvement d'élargissement - de la forme romanesque et de son public - s'accompagne par ailleurs d'une importante réflexion théorique : plus que jamais le roman ne fait l'objet de discours, de débats, de discussions de plus ou moins grande ampleur. Dans sa cinquième édition (1798), le Dictionnaire de l'Académie française peut ainsi prendre acte de la réflexion romanesque développée depuis un siècle, et opérer une première variation dans la définition du terme « roman », qui était resté identique depuis 1694. Le roman cesse alors d'avoir pour contenu exclusif la matière « romanesque » des « aventures fabuleuses, d'amour, ou de guerre » ; il offre aussi au lecteur « des fictions qui représentent des aventures rares dans la vie, et le développement entier des passions humaines[5] ». Cette affirmation du roman et de sa lecture, cette reconnaissance de son pouvoir et de sa valeur exploratoires, rendront possible la légitimation du genre dans la première moitié du xixe siècle.

  • L'écrivain J.P. April, qui dirige ce numéro d'été, s'ennuie des vieux feuilletons d'aventures et d'espionnage dans lesquels s'activaient l'agent 007, IXE-13 ou encore Indiana Jones. Pour contrer sa nostalgie, April a invité une palette d'auteurs, fins amateurs du genre, à se lancer dans un « retour du bon vieux futur ». Les nouvelles recueillies ici replongent dans l'univers du feuilleton avec un humour déjanté et un ton parodique qui se moque des conventions, mélangeant l'aventure, la science-fiction, le fantastique, le policier, l'horreur, l'érotisme et l'exotisme. La section «Thème libre » nous fait découvrir deux jeunes nouvelliers : Antoine Bustros et Morgan Le Thiec tandis que la section « Intertexte » se penche sur l'auteur de nouvelles argentin Cortázar.

  • Le livre:
    " L'islam s'est imposé par la conquête guerrière " .
    " L'islam est une religion intolérante " .
    " On peut faire dire n'importe quoi au Coran" .
    " L'islam interdit l'alcool " .
    " Le Coran infériorise la femme " .
    " L'islam n'intègre pas la modernité " .
    " On assiste au réveil de l'islam et de l'intégrisme ".

    Cet ouvrage nous invite à nuancer l'image monolithique et immuable que l'on se fait trop souvent de l'islam et nous donne à lire le Coran tel qu'il est et non tel que le brandissent les intégristes de tous bords.

  • On peut faire dire n'importe quoi au Coran - L'Islam refuse l'étude scientifique du Coran - Le paradis coranique est très sensuel - Le Coran est la source unique de toute loi en Islam - Le Coran considère la femme comme inférieure - Le Coran est responsable de la violence de l'Islam...

  • Comme le répétait le généticien des populations Albert Jacquard, "Au frontispice des écoles devrait figurer la devise « Ici s'apprend l'art de la rencontre » ". Ce livre est un pas dans cette direction.
    Nous vivons une époque où le rythme du changement va s'accélérant et où les crises économiques, financières, politiques, institutionnelles, climatiques, environnementales ou sociales sont autant de reflets d'une mutation. Les intellectuels convergent pour parler de « Shift », de changement de paradigme. Pour fonctionner dans un tel environnement, les défis sont nombreux. Une seule certitude : on n'y arrive pas seul. Ce livre repose sur la conviction que le futur appartient aux personnes et aux organisations capables de tisser des liens de qualité. Aujourd'hui, dans les grandes entreprises comme dans les PME et l'économie solidaire, l'organisation se mobilise autour de projets. Or les projets se font avant tout entre personnes. Disposer d'un réseau, c'est la clé. Savoir le mobiliser l'est tout autant. Ce livre rayonne d'une énergie positive pour «penser réseau et créativité ». Il expose le contexte du nouveau paradigme, partage les bonnes pratiques des auteurs en termes de réseautage et de créativité et propose des outils pour fonctionner pleinement et harmonieusement en mode réseaux.

empty