Heidi Knörzer

  • Les rédacteurs de l'Allgemeine Zeitung des Judenthums et des Archives Israélites de France, deux importantes revues juives du XIXe siècle, sont animés par un incessant souci politique. De l'égalité politique des minorités juives ou de leur discrimination à la réflexion sur les relations entre politique et religion ou sur les nouveaux courants politiques du XIXe siècle, tels le nationalisme ou le sionisme, nombreux sont les thèmes politiques qu'ils abordent dans leurs articles. Si, jusqu'à présent, les recherches ont essentiellement souligné les différences de points de vue entre les juifs des deux côtés du Rhin, cet ouvrage entend nuancer cette perception. Car les discours politiques des publicistes allemands et français, loin de former deux discours disjoints et opposés, se sont souvent mutuellement rencontrés et fertilisés. Les deux revues constituent en effet un véritable « espace transnational », permettant aux publicistes d'échanger, de débattre et, parfois, de développer, dans une interaction transfrontalière, des formes actives de participation à des processus politiques ou culturels. Leur pensée politique manifeste bien plus de similitude que l'on a voulu le dire, ce qui fait souvent apparaître les quatre publicistes comme des « champion [s] de la même cause » entre la France et l'Allemagne.

    Sur commande
  • Berlin naît au 13e siècle, en même temps que s'y installent les premiers Juifs. Sept siècles de présence au cours desquels la communauté juive s'inscrit dans le paysage de la ville au point de faire corps avec elle, jusqu'à l'avénement du nazisme. Pourtant, dès l'après-guerre, c'est à Berlin (Est et Ouest) que reviennent les Juifs allemands, et c'est à Berlin qu'émigre une grande partie des Juifs de Russie après 1989. C'est encore à Berlin que séjournent nombre de jeunes israéliens qui font le choix d'un nouvel exode. Comment expliquer cet attachement à la ville? Que dire de cette relation d'amour et de désespoir qui lie les Juifs à Berlin? Les études de ce volume tentent d'y répondre en interrogeant l'architecture et l'urbanisme, la littérature et la musique, la pensée et l'histoire.

  • "En 2017, les protestants ont commémoré les 500 ans des thèses de Martin Luther, considérées comme le point de départ de la Réforme. Quant aux juifs allemands, ils ont célébré le bicentenaire de l'inauguration de la synagogue réformée de Hambourg, parfois considérée comme le début de la « Réforme juive ». Ces deux dates anniversaires sont l'occasion, dans ce volume, de faire le point sur la relation et l'histoire complexes et hautement chargées en émotions entre juifs et protestants dans les espaces germanophone et francophone."

    Sur commande
  • Cette publication du groupe de recherche « Identités, cultures, histoires » (GRICH) du département Langues et Cultures de l'École polytechnique s'inscrit dans la continuité des premiers travaux du groupe (cf. Le détail à l'oeuvre. Individu et histoire dans la littérature, les arts et les discours).

    Sur commande
empty