Delphine Perret

  • "C'est l'histoire d'un cow-boy. Je l'ai remplacé par un singe, parce qu'on m'a dit qu'un cow-boy ça faisait trop peur avec ses dents cariées et son air mauvais." Ainsi commence cette super histoire de cow-boy : page de gauche, le texte raconte les frasques d'un cow-boy pas très commode, qui mange des bébés lapins, dit des gros mots et cambriole des banques. Page de droite, Delphine Perret corrige, donnant ainsi vie à un singe qui se brosse les dents et fait des séances d'aérobics. Un rapport texte-image absolument hilarant pour ce petit livre détonant, qui tourne en dérision le politiquement correct. Les deux histoires qui se font face donnent lieu à des situations complètement absurdes et jubilatoires.

  • Six histoires mettant en scène Björn, un petit ours qui passe son temps à jouer, vivre en harmonie avec la nature, dormir et partir à la cueillette des fruits sauvages.

  • L'herbe est en train de verdir, la brise va bientôt être tiède. Depuis l'orée de la forêt, on voit quelque chose qui n'était pas là.
    D'abord déçu de ne pouvoir admirer correctement la construction sans ses lunettes, Björn l'oublie vite lorsque ses amis font leur apparition. Une fois que tout le monde a raconté son hiver, les animaux peuvent retrouver leur routine...
    Mais c'est sans compter sur l'apparition de ce boîtier qui parle et clignote, l'arrivée d'un nouveau dans la forêt et surtout... le voyage en bus !
    Après le succès de ses six premières aventures, Björn continue de nous apprendre à apprécier la beauté des petites choses qui font les grands bonheurs.

  • Vézovèle est un extraterrestre qui adore changer de forme et de couleur. Un jour, il ressemble à un ananas puis l'autre, il se transforme en plante verte.
    C'est comme ça.
    Vézovèle est passionné par les humains. Il va souvent leur rendre visite sur la Terre et, à chaque fois, il en profite pour rapporter des souvenirs comme des objets, des chansons et des recettes qu'il partage avec ses amis : Yéléna, le tout petit peuple de Pjozka, Juto et Stoï et surtout Monsieur Clou, l'astronaute avec qui il se promène dans l'espace, parmi les vastes planètes.
    Vézovèle Tupolec est un petit album contenant 3 histoires drôles, tendres et malicieuses. Delphine Perret a un talent immense pour raconter les petites choses, les sublimer avec intelligence, douceur et humour.

    Sur commande
  • Kaléidoscopages

    Delphine Perret

    Un « O » pourrait indiquer un zéro ou un oeuf, ou même une poule en anticipant, ou le souvenir d'une poule. Dans cet ouvrage le sens des images est bousculé par les interprétations possibles, car la représentation permet des lectures multiples : parfums, couleurs, le temps, tous les registres de la perception entrent dans ce jeu à multiple facettes.Manifeste pour la liberté de décoder, de s'afranchir des codes, «Kaléïdoscopage» raconte aussi la liberté de dessiner, celle qui est finalement si essentielle dans le champ visuel du livre pour enfants.

    Sur commande
  • Moi, le loup...

    Delphine Perret

    Les trois tomes de la célèbre série «Moi, le loup» réunis dans une édition collector avec dos toilé. 

  • C'est un arbre

    Delphine Perret

    Un titre qui sonne comme une affirmation. Mais rien n'est moins sûr... car dès l'ouverture du livre, ce même titre devient une question : un arbre ? L'arbre en question peut aussi être un garde-manger pour l'insecte, une maison pour l'oiseau, une table potentielle pour le menuisier, une ombre pour le promeneur, etc... Ici, la lecture d'un même « objet » ou d'une même image peut être multiple et laisser libre cours à l'interprétation.

    Sur commande
  • Georges et Pedro sont deux cousins. L'un est alligator, l'autre crocodile, et ils commencent à en avoir marre qu'on les confonde constamment. Ils quittent donc la jungle pour aller à la recherche d'enfants, ces fameux êtres « un peu sucrés, mais qui se mangent », colporteurs de fausses rumeurs. Après une très longue marche, ils arrivent à l'école, ou l'accueil n'est pas des plus chaleureux. L'humour de Delphine Perret est encore et toujours au rendez-vous, dans ce texte hilarant mettant en scène un crocodile malin, un alligator grognon, et des enfants turbulents. Les grandes pages de l'album foisonnent de détails dans un décor en noir et blanc très graphique, sur lequel viennent se poser les personnages d'aquarelle, croqués avec talent (et appétit !)...

  • Sur commande
  • Sur commande
  • Mercredi, c'est le jour des frites ! L'un des serveurs du Mac Do a une belle moustache noire et, dans cet univers, il détonne.
    Jules en est certain, le moustachu cache un mystère. Est-il espion ? Joueur de cartes professionnel ? Gangster en fuite ? Jules va en avoir le coeur net en menant une enquête minutieuse, dont il consignera les détails sur son carnet gris acheté exprès pour l'occasion.

    Sur commande
  • Sur commande
  • La suite de Moi, le loup et les chocos Partir avec Pépé en vacances au bord de la mer, c'est bien. Partir avec Pépé et un loup en vacances, c'est beaucoup plus compliqué.
    Surtout quand le loup est susceptible et Pépé un peu largué. Aussi drôle, tendre et subtile que le précédent !

    Sur commande
  • Fâché contre sa maman qui a voulu l'obliger à ingurgiter des épinards, Louis est décidé à vivre sa vie loin du foyer parental, en compagnie de son loup. Les deux amis décident de se construire une cabane, ce qui ne s'avère pas si facile que prévu.
    Quelle chance d'en trouver une toute prête, ne demandant qu'à les accueillir...

  • Pour son anniversaire, Pablo reçoit une chaise. Fâché, il s'enferme dans sa chambre avec son cadeau, bien décidé à ne pas s'asseoir dessus. À la fi n de la journée, il est funanbule-dedossier- de-chaise. La chaise sous son bras, Pablo part à la découverte du monde. Dans chaque ville où il s'arrête, son numéro d'équilibriste fait fureur. Il se produira dans les plus prestigieux théâtres et visitera les endroits les plus incroyables de la planète. Mais un jour, la chaise sur son dos, il reprendra le chemin de la maison... Ce texte d'une grande fi nesse nous apprend que « ne pas tenir en place » peut signifi er avoir du talent, et qu'il faut parfois partir loin des siens pour vraiment grandir. Encore une fois, Delphine Perret nous livre une histoire pleine de simplicité aux lectures multiples.

  • " Après des débuts prometteurs de dessinatrice de monsieur patate en maternelle et un diplôme de graphisme un peu plus tard, c'est en passant par l'école des arts décoratifs de Strasbourg que Delphine découvre la narration. Elle y prend goût et obtient son diplôme d'illustration en 2003. depuis, elle bricole des histoires sur son bureau. C'est dans le quotidien qu'elle pioche des détails, des anecdotes, des riens du tout déclencheurs d'histoires qu'elle prend grand plaisir à dérouler. "

  • Le peuple des sardines a été sélectionné spécialement pour vous parmi les produits de qualité inégalable.
    Préparé selon nos soins, il ne contient ni colorants, ni conservateurs. accompagné d'un trait d'huile d'olive il vous offrira toute sa saveur et son incomparable goût du large. son taux en papier en fait un en-cas idéal pour toute la famille, à toute heure de la journée.

  • Imagier ron-ron

    Delphine Perret


    et maintenant comptons.


    Sur commande
  • Le public français a découvert la littérature de la Créolité à la fin des années 80, avec un roman de Patrick Chamoiseau, Chronique des sept misères (1986) dont la langue semblait faire entendre le créole en français et attirait l´attention sur la réalité qu´elle cherchait à évoquer. Raphaël Confiant allait suivre le même chemin l´année suivante : Le Nègre et l´amiral (1988) illustre une même liberté de langage et marque une rupture avec son oeuvre précédente, écrite en créole. Puis en 1989, Confiant et Chamoiseau publiaient en collaboration avec le linguiste martiniquais Jean Bernabé, un essai, Éloge de la Créolité, où tous trois revendiquent un nouveau cadre de pensée pour l´identité et la création antillaise, la Créolité. L´idée était d´asseoir celle-ci sur la réalité géographique, historique, linguistique et culturelle des Antilles. « Ni européens, ni Africains, ni Asiatiques », déclarent-ils, nous nous proclamons Créoles.



    Delphine Perret est docteur ès-Lettres, elle enseigne le français et la littérature francaise, la langue, la littérature et la culture créoles à San Francisco State University. Elle a publié des articles dans des revues américaines telles que Callaloo et The French Review et trois ouvrages dont Penser la Créolité en 1995.

  • Le héros de notre histoire est un enfant qui un jour, en rentrant de l'école, trouve un loup fort déplumé dans la rue. Il décide de lui offrir gîte et couvert. Il le cachera dans le placard de sa chambre et le nourrira de chocos. Au chocolat de préférence (le loup les préfère à ceux à la fraise). Le loup est têtu : l'enfant voudrait l'appeler Zorro, mais le loup refuse sous prétexte que son vrai nom c'est Bernard. Un loup, ça doit faire peur et celui-là est vraiment trop miteux et paumé. Commence alors un entraînement intensif. Il doit d'abord prendre du poids (mais il refuse de manger des boîtes pour chat à la place des chocos : c'est trop humiliant), et essayer de faire peur aux enfants à tout prix. Y'a du boulot mais bon, il a un coach motivé... Des dessins au trait, simples et efficaces, et un scenario à mourir de rire.

empty